Un apiculteur de la Vienne porte plainte après avoir découvert ses abeilles mortes

Ne faudrait-il pas faire ça systématiquement ?

 

Publicités
Vidéo | Publié le par | Laisser un commentaire

Solidarité apicole

La majorité des membres de l’association se trouvent confronté à une forte mortalité et certains expriment clairement leur déception. En effet avoir une ruche était une démarche personnelle avec le désir de pratiquer une activité de loisir avant tout .Il y a certes des exceptions qui nuisent à ce que j’ai connu au siècle dernier où il y avait un esprit de solidarité et non cet esprit de toujours obtenir plus, de faire toujours plus de profit.

En cet période très difficile, je voudrais lancer un appel à un peu de générosité à l’image de la démarche d’amis apiculteurs non membres de l’association  mais sympathisants qui nous ont sollicités pour faire don à l’association d’essaims issus de leurs ruchers. Bel esprit, belle initiative que je veux ici souligner.

Nous avons au niveau de l’association  des engagements à respecter et nous ne pourrons le faire qu’en ayant de quoi présenter ce qui est de  notre action.

Je lance donc ici un appel afin que sur cette période  chacun de nous fasse un effort auprès de son voisin apiculteur afin de lui faire don d’un essaim et faire en sorte que nous soyons plus nombreux à avoir sa propre ruche.

Essayons de dépasser cette notion d’individualisme pour  un plus grand partage, et retrouvons cet esprit qui est celui de la ruche et de de fait de votre association.

Je reste a votre disposition et vous pouvez me contacter pour vous indiquer  la personne la plus prés  de vous  pour lui faire un don.

Merci par avance à tous ceux qui participeront à cette élan de générosité.

CHRISTIAN

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

La marche des abeilles mortes en Bretagne

L’article de reporterre

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Mortalité des abeilles : les apiculteurs ont besoin d’un soutien fort pour continuer leur métier

Nous relayons avec plaisir ce communiqué de la confédération paysanne. A retrouver ici

Bagnolet, le 3 mai 2018

Communiqué de presse

Mortalité des abeilles : les apiculteurs ont besoin d’un soutien fort pour continuer leur métier

La Confédération paysanne soutient la marche organisée cette semaine en Bretagne pour dénoncer les effets nocifs des pesticides sur les abeilles et la situation désespérée des apiculteurs et apicultrices. Ce convoi mortuaire de ruches finira son trajet à Rennes, ce vendredi, devant la chambre d’agriculture régionale où la Confédération paysanne sera présente.

Depuis plus de 20 ans, les apiculteurs et apicultrices dénoncent les effets délétères des pesticides systémiques. Ce printemps, ils sont nombreux à constater une hécatombe de leurs colonies. Les pertes sont comprises entre 50 et 100% des cheptels, ce qui est intolérable !

Les hypothèses avancées pour expliquer cette hécatombe sont le butinage à l’automne sur cultures dérobées à fleurs implantées après une céréale traitée néonicotinoïde mais aussi le traitement de colza au printemps avec néonicotinoïde associé à un pyréthrinoïde. Comment se fait-il qu’il ne soit toujours pas interdit d’implanter une culture dérobée à fleurs derrière une culture de céréale enrobée néonicotinoïde, les fleurs devenant alors un piège mortel pour les pollinisateurs ? Il est incompréhensible que dans le cadre de l’Observatoire des mortalités et des affaiblissements de l’abeille mellifère (OMAA), l’État ait jusqu’à présent refusé de procéder aux analyses toxicologiques nécessaires pour confirmer ou infirmer ces hypothèses.

Le 1er septembre prochain, l’interdiction des néonicotinoïdes doit entrer en vigueur en France. Dans le même temps, le gouvernement examine la possibilité de délivrer des dérogations pour certains usages entre 2018 et 2020. La France, qui a voté vendredi dernier au sein de l’Union européenne pour l’extension de l’interdiction de trois néonicotinoïdes tueurs d’abeilles à toutes les cultures de plein champ, doit agir en cohérence et renoncer à user du droit de dérogation pour appliquer une interdiction totale pour toutes les cultures dès 2018.

De nombreux paysan-ne-s en France, en bio ou en conventionnel, travaillent déjà sans ces pesticides grâce à une approche systémique : diversification des assolements, utilisation de variétés adaptées à chaque région, maintien et réimplantation d’un maillage d’espaces naturels… Ce sont ces pratiques qu’il faut promouvoir et soutenir afin d’accompagner l’interdiction et permettre de continuer à produire durablement.

La Confédération paysanne en appelle donc au ministre de l’Écologie, Nicolas Hulot, pour qu’il vienne constater les mortalités sur le terrain et échanger avec les apiculteurs et apicultrices ce vendredi à Rennes. Le Ministre doit aussi faire en sorte que l’OMAA aille au bout de ses investigations. Les apiculteurs et apicultrices ont besoin d’un soutien fort pour continuer à exercer leur métier.

Contacts :

  • Laurent Pinatel, Porte-parole : 06 80 58 97 22
  • Nicolas Girod, Secrétaire national : 06 07 55 29 09
  • Caroline Nugues, Chargée de communication : 06 95 29 80 78
Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Tandis que les abeilles meurent, la France importe du faux miel

Confrontée au déclin du nombre d’abeilles, la production de miel français a considérablement chuté. Pour répondre à la demande, le pays importe les trois-quarts du miel consommé dans l’Hexagone, principalement depuis la Chine qui a augmenté sa production de 198 % en 5 ans. Or, elle est accusée de couper son miel avec du sucre liquide de riz ou de maïs.

Source : [INFOGRAPHIE] Tandis que les abeilles meurent, la France importe du faux miel

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Face à l’extinction des abeilles, Walmart mise sur des robots pollinisateurs

Et ben voilà, le contrat de solution…Le géant américain Walmart entrevoit une faille dans son business model : l’extinction des abeilles. Ces dernières pollinisent un tiers de la nourriture que nous mangeons. Pour remédier à ce problème, il a déposé un brevet concernant des abeilles robotisées capables de détecter le pollen sur une plante et de le transporter sur les cultures qui en ont le plus besoin.

Source : Face à l’extinction des abeilles, Walmart mise sur des robots pollinisateurs

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Bilan de la mortalité des abeilles chez les adhérents

Le bilan de la mortalité des abeilles ne cesse d’augmenter pour atteindre aujourd’hui plus de 65 %. Le constat est partout le même, absence d’abeilles ou un petit paquet, des réserves de miel importantes non touchées pour la plupart.

Des ruches avaient démarré un élevage et un petite rentrée de pollen.

Dés que vous êtes confrontés à ce triste constat fermer l’entrée de vos ruches  afin d’éviter le pillage  pour les ruches survivantes à proximité. Profitez d’une belle journée et de temps pour vérifier toutes vos ruches restantes, contrôlez le démarrage de la colonie et apportez un soutien alimentaire si besoin. Nous ne savons pas quand le temps va se mettre au beau et quelle sera la floraison tant attendue par nos abeilles.

Toute la profession apicole est touchée et nous apiculteurs de loisirs aussi. Il va falloir se serrer les coudes, être solidaires et rester très attentifs. On a affaire à une vraie catastrophe qui prend son origine au niveau des conditions climatiques  mais il ne faut pas se masquer les yeux il ne peut ni avoir que cela.

Protéger votre cheptel et sauvegardez tout ce qui sera en activité.

BON COURAGE A TOUS

Christian

 

 

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Un tiers des oiseaux des campagnes ont disparu en quinze ans en France à cause des pratiques agricoles

Les oiseaux vivant en milieu agricole disparaissent à une « vitesse vertigineuse » en France, avec des populations qui se sont en moyenne réduites d’un tiers en 15 ans, alertent mardi le CNRS et le Museum d’histoire naturelle. Les deux institutions parlent d’une catastrophe écologique.

Source : Un tiers des oiseaux des campagnes ont disparu en quinze ans en France à cause des pratiques agricoles

Publié dans Actualités, L'abeille en danger | 1 commentaire

Trois questions sur le thiaclopride, un insecticide « tueur d’abeilles » dans le viseur des autorités

Cette substance n’était pas concernée par le moratoire pris au niveau européen en 2013 sur les néonicotinoïdes. Résultat : ses ventes ont explosé.

Source France TV info : Trois questions sur le thiaclopride, un insecticide « tueur d’abeilles » dans le viseur des autorités

Publié dans Actualités, L'abeille en danger | Laisser un commentaire

Bee Hive à Londres

Bonjour,

Lors de mon dernier séjour au royaume uni, j’ai pris le temps bien que ce ne soit pas la saison de visiter le kewgardens à londres. J’y découvert la bee hive implantée au milieu du jardin et qui a vocation à faire connaître les abeilles et tout ce qui les mets en péril aujourd’hui.

En fait c’est non pas une ruche mais en fait une grande structure qui faisait partie de la part de la grande Bretagne à l’exposition internationale de Milan en 2015 et qui a été remontée dans ce jardin Elle permet d’écouter en se plaçant à l’intérieur de la structure la vie et l’activité de la ruche sans abeilles et de représenter symboliquement en prenant un certain recul d’imaginer un essaim.

C’est tout à fait remarquable car cet ensemble se trouve dans une partie réservée aux plantes et fleurs ce qui n’est pas parlant en cette saison mais qui doit donner une vision tout autre au printemps.

A voir si possible sur internet pour mieux imaginer mes propos

Christian

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire